Année

2022

Pratiques de travail et dynamiques organisationnelles

Sous la direction de : Anthony Hussenot, Émilie Lanciano, Philippe Lorino, Jonathan Sambugaro
 

Description:
Dans quelle mesure le développement actuel de « nouvelles » pratiques de travail peut-il engendrer de profondes évolutions des dynamiques organisationnelles et plus largement de la société dans son ensemble ?


Les évolutions des pratiques du travail s’inscrivent de plus dans une époque caractérisée par une conscience plus aiguë des risques économiques, sociaux, sanitaires et environnementaux que nous devons affronter. La crise de la COVID-19 a montré, par exemple, comment une pandémie peut entraîner des évolutions rapides dans les pratiques de travail, d’engagement et de contrôle.

Dans quelle mesure ces pratiques sont-elles nouvelles ? Dans quelle mesure réactivent-elles des formes anciennes, voire oubliées, de l’organisation des activités ?

Cet ouvrage invite à penser l’évolution de nos pratiques, mais aussi la façon dont nous organisons nos activités professionnelles. Sans jamais présenter les évolutions du monde du travail et des entreprises sous un jour enchanteur ni, à l’inverse, les dénoncer dans leur ensemble, cet ouvrage a l’ambition de fournir des clés de compréhension des transformations en cours et de leurs effets sur les individus et les collectivités. Trente et un chercheurs spécialistes du travail, du management et des organisations ont été invités à faire part ici de leurs analyses afin de nous aider à comprendre les pratiques de travail et les dynamiques organisationnelles susceptibles d’influencer en profondeur le devenir de nos sociétés.

Table des matières et extraits

Presses de l'Université Laval
PP 294

     

A Political Economy of Power
Ordoliberalism in Context, 1932-1950

Raphaël Fèvre

Today, ordoliberalism is at the center of the ongoing debate about the foundations, the present governance, and future prospects of the European Union—and yet we do not dispose of a comprehensive definition of it. Whenever we talk of the dominance of the German model, the discussion should involve a detailed picture of ordoliberal principles. This book retraces the intellectual history of ordoliberalism, focusing in particular on the works of its main representatives Walter Eucken and Wilhelm Röpke, together with references to the contributions of Franz Böhm, Alexander Rüstow, Leonhard Miksch, and Friedrich Lutz. The book highlights the crucial, albeit overlooked, role of economic and political power in the making of ordoliberal thought. More precisely, the book shows that ordoliberalism, in its ideological, epistemological, theoretical, and political components, can be defined as a political economy of power; that is, as a form of economic knowledge whose primary objective is to analyze the sources, action, and impact of power within society. By doing so, the book will offer a new perspective on ordoliberals’ key concepts built in the interwar period while contextualizing them within a broader intellectual project.

Oxford University Press
PP 280

   

Année

2021

     

Sociologie de l'innovation

Gérald Gaglio

L’innovation est tendance. Elle est même devenue un idéal à atteindre dans nos sociétés : on ne compte plus les articles de presse qui affublent une idée, un produit, une méthode de ce titre tandis que se multiplient les récits de success stories qui confinent au conte de fée. L’impératif est simple : il faut innover, être innovant... ou disparaître !

En réalité, appréhender le concept d’innovation d’un point de vue sociologique invite plutôt à analyser le cheminement sinueux, incertain, qui va de la confection d’un objet jusqu’à sa diffusion massive, en passant par ses transformations ou ses déclinaisons. L’innovation est en effet un processus, que Gérald Gaglio décortique et explicite.

PUF Collection 'Que sais-je ?'
PP. 120

 

Handbook on Alternative Theories of Innovation

Benoît Godin, Gérald Gaglio and Dominique Vinck

This insightful Handbook scrutinizes alternative concepts and approaches to the dominant economic or industrial theories of innovation. Providing an assessment of these approaches, it questions the absence of these neglected types of innovation and suggests diverse theories.
 
International contributors provide a historical and critical analysis of all aspects of innovation, answering important questions such as ‘are we just reinventing the wheel?’.  Examining concepts that have existed for over a decade, chapters provide clarity on answering this question and investigate whether progress is actually being made. Split into seven parts, starting with the visions of innovation and reviewing multiple approaches and types of innovation, as well as utilising case studies to illustrate theories, this timely book provides an excellent update to this field.
 
This Handbook will be an invaluable resource for scholars and researchers of business management and public policy as well as policy makers and stakeholders.

Ouvrage G. Gaglio 2021
Ouvrage G. Gaglio 2021

Edward Elgar Publishing
PP. 432

 

Management in the Age of Digital Business Complexity

Bill McKelvey, Renata Kaminska, Maria Paz Salmador, Nadine Escoffier

Management in the Age of Digital Business Complexity focuses on how the digital age is changing management and vastly speeding up complexity dynamics.
The recent coevolution of technologies has dramatically changed in just a few years how people and firms learn, communicate, and behave. Consequently, the process of how firms coevolve and the speed at which they coevolve has been dramatically changed in the digital age, and managerial methods are lagging way behind. Combining his own expertise with that of a number of specialist and international co-authors, McKelvey conveys how companies that fall behind digitally can quickly be driven out of business.
The book has been created for academics seeking to upgrade management thinking into the modern digital age and vastly improve the change capabilities of firms facing digital-oriented competition.

Ouvrage Renata K. 2021
Ouvrage Renata K. 2021

Routledge
PP. 286

 

GRH et questions sensibles en entreprise
Approches sociales, sociétales et managériales


Emilie Hennequin, Bérangère Condomines, Alain Jan-Kerguiste, Natacha Pijoan, Eve Saint-Germes

Tous les jours, les organisations sont amenées à gérer des sujets sensibles, qu’ils soient polémiques, tabous, intimes, litigieux ou déviants. Pourtant, pour diverses raisons, ils sont souvent peu ou pas gérés.

En 2018, des chercheurs ont créé un groupe de recherche thématique (GRT) au sein de l’Association francophone de gestion des ressources humaines (AGRH) pour produire des connaissances sur les sujets RH sensibles et contribuer à outiller efficacement les acteurs concernés :
• Comment définir les sujets sensibles ?
• Quelles méthodologies mettre en place pour intervenir au sein des organisations ?

L’objectif de cet ouvrage est d’encourager les pratiques organisationnelles responsables :
• La partie 1 propose une réflexion sur le management du sensible : l’alcool en entreprise, les pratiques de nontravail, le management des relations amoureuses.
• La partie 2 porte sur la prise en considération des vulnérabilités : les risques psycho-sociaux, l’identité professionnelle suite à un licenciement, le management inclusif.
• La partie 3 fournit des conseils et des outils pour agir en contexte sensible et relever les nombreux défis posés par ces situations.

Cet ouvrage, qui permet d’ouvrir des débats, des perspectives de recherche, et de réfléchir aux pratiques et outils, intéressera les enseignants-chercheurs, les doctorants, les étudiants en master RH et management. Il s’adresse également aux consultants, RH, managers opérationnels, ainsi qu’aux salariés en situation de vulnérabilité et leurs collègues.

Ouvrage E. Saint germes 2021
Ouvrage E. Saint germes 2021

Vuibert
PP.368

La fin du game ?
Les jeux vidéo au quotidien


Vincent Berry, Manuel Boutet, Isabel Colón de Carvajal, Samuel Coavoux, David Gerber, Samuel Rufat, Hovig Ter Minassian, Mathieu Triclot, Vinciane Zabban

À la maison ou dans les transports, au bureau ou aux toilettes, les jeux vidéo sont partout. La banalisation de ce loisir électronique dans toutes les tranches d’âge et toutes les catégories de la société s’est accompagnée d’une diversification des publics mais aussi des manières de jouer.
Loin de l’image caricaturale du mâle adolescent jouant des heures durant à des jeux de tir, désormais les jeux vidéo sont pour beaucoup une activité ordinaire qui trouve place dans les interstices, les temps libres des routines journalières ou hebdomadaires. Ils sont imbriqués dans les modes de vie et contribuent aux modes d’habiter.
Fruit d’un travail de recherche collectif, ce livre analyse la place de ces pratiques vidéoludiques au quotidien. Comment joue-t-on aux jeux vidéo aujourd’hui ? Qui joue, où, et avec qui ? Quelles sont les diverses pratiques, de sociabilité, d’échanges mais aussi de mobilités et de marquage de l’espace, qui se développent autour de ce loisir électronique ? Quelles sont les émotions, les expériences, les affects, que les jeux vidéo rendent possible ?
Cette exploration inédite du domaine des jeux vidéo étudie la diversité de leurs publics, les pratiques que ces derniers développent, et les expériences qui s’y éprouvent.

Ouvrage M. Boutet 2021
Ouvrage M. Boutet 2021

Presses Universitaires François-Rabelais
PP. 228

 

Rethinking Flow Beyond Control - An Outreach Legal Essay

Jean-Sylvestre BERGÉ

n his 1978 lecture at the Collège de France on the theme of “Security, territory and population”, Michel Foucault established a link between “circulation”, “security” and “space”. He depicted the approach to circulation in the 17th and 18th centuries, based on legal tools such as international agreements and national or local regulations, as the expression of a desire to secure flows in the different spaces (maritime and terrestrial).
The objective of this legal essay, intended for a broad readership, is to counter this analysis by arguing that, for a certain number of major forms of circulation (release of greenhouse gases, spread of products and organisms of all kinds, pandemics, dissemination of information, movement of persons, data, capital, waste, etc.), mankind is living with an illusion of control.
The question is no longer who controls what, but rather who is suffering the loss of control?
To answer this question, we must rethink our traditional models of circulation and control. All sorts of a priori approaches to circulation can be discussed (magical, liberal, social, ontological, fundamental, modal). As for control, we must recognise that it is perennially exercised in an environment full of holes.

To access the full version of the book, click on this link

Ouvrage M. Boutet 2021

DICE Editions
PP.154

Brussels I bis Regulation and Special Rules
Opportunities to Enhance Judicial Cooperation


N. Dollani, Rosario Espinosa Calabuig, Giulio Cesare Giorgini, Ilaria Queirolo

The Volume collects the results of the EU co-funded Project Enhancing Enforcement under Brussels Ia – EN2BRIa, European Union Justice Programme 2014-2020, JUST-JCOO-AG-2018 JUST 831598. It critically and thoroughly addresses art. 67 Brussels I bis Regulation, which determines the relationships between the Regulation and other EU law instruments governing jurisdiction or the free movement of decisions. Also tackling “indirect” relevant relationships between international civil procedure and material law, the Volume rationalizes the main criticalities examined, and offers Principles, Recommendations and Guidelines to increase capacity of practitioners to address such issues, to improve awareness of stakeholders, and to support uniform application of EU law.

Ouvrage M. Boutet 2021

Aracne Editrice
PP. 416

 

Globalisation, New and Emerging Technologies, and Sustainable Development
The Danish Innovation System in Transition


Jesper Lindgaard Christensen, Birgitte Gregersen, Jacob Rubæk Holm, Edward Lorenz

This book explores the capacity of the Danish innovation system to respond to key societal challenges including the green imperative of achieving growth with environmental sustainability and the need to adapt to new and possibly disruptive changes in technology, often referred to as the Fourth Industrial Revolution.
The book is divided into four main parts. The first describes the evolving characteristics of the Danish system of research and innovation with special attention to the role of policy at the national and regional levels. The second part focuses on interorganisational relations, including the position of Danish firms in national and global value chains. The third part examines changes in labour markets and in the educational and training system, and it considers the impact of new technologies including robotics and artificial intelligence on employment and skills. The fourth part turns to issues of climate change and environmental sustainability including an assessment of the Danish economy’s success in meeting the challenges of the UN Sustainable Development Goals.
The book will be of particular interest to small countries, of which the Danish innovation system is representative, but it also appeals more broadly to an audience interested in innovation systems and policies to support economic development.

Ouvrage M. Boutet 2021

Routledge
PP.290

Les situations en mouvement et le droit

Jean-Sylvestre BERGÉ

L’ambition de cet ouvrage est de dresser une épistémologie pragmatique du droit chaque fois qu’il est confronté à des situations en mouvement.

Une approche renouvelée des présupposés et modalités des situations en mouvement peut être envisagée. Toutes sortes d’antécédents – magique, libéral, social, ontologique, fondamental et modal – sont potentiellement à l’œuvre qui permettent de poser les termes et les enjeux du traitement des risques, le plus souvent niés ou minimisés, de perte de contrôle des flux.

Cet essai est destiné aux juristes, chercheurs et praticiens. Il a également vocation à être lu par celles et ceux qui, venant d’une autre discipline, s’intéressent à la manière dont le droit peut être compris dans son approche des phénomènes dynamiques, de petite comme de grande ampleur.

Ouvrage M. Boutet 2021

DALLOZ
PP. 350

 

Entrepreneurship and Innovation Education: Frameworks and Tools

Marcos LIMA

Ce livre est une compilation d'outils, de techniques et de cadres à utiliser dans le domaine de l'enseignement de l'entrepreneuriat et de l'innovation (E&I).
Entrepreneurship and Innovation Education fournit une "boîte à outils" de plus de 50 cadres permettant d'analyser les problèmes liés à l'entrepreneuriat et à l'innovation et de prendre des décisions efficaces. Il s'agit d'un guide utile pour les professeurs et les étudiants qui recherchent une vue d'ensemble des outils, méthodes et approches disponibles pour apprendre activement comment passer de l'idée visionnaire au marché.

Ouvrage Marcos Lima Février 2021
Ouvrage Marcos Lima Février 2021

Wiley-ISTE
PP.224

Année 2020

Ouvrages GREDEG 2020

Année 2019

Ouvrages GREDEG 2019

Année 2018

Ouvrages GREDEG 2018