Eco Système d’Innovation et Apprentissage

ESIA

Responsables du projet :  Amel Attour et Nathalie Lazaric

ESIA est mobilisée sur des thèmes novateurs à fort impact sociétal.
Sur le plan thématique, ESIA contribue aux débats scientifiques récents via un positionnement théorique ancré dans les domaines de son expertise : l’innovation et l’apprentissage au sein des éco- systèmes organisationnels et inter organisationnels.
Sur le plan méthodologique, l’originalité des travaux d’ESIA tient dans la diversité, la nature et la qualité des données analysées. Il s’agit en effet systématiquement de collecter de nouvelles données originales, via des approches rigoureuses relevant des méthodes d’analyses quantitatives et qualitatives. Une forte expertise est développée dans les méthodes de « field experiment », pour ce qui concerne les données quantitatives. Concernant les méthodes qualitatives, les membres ESIA ont développé des compétences rigoureuses dans la conduite d’étude de cas (uniques, multiples, comparatives).

ESIA est mobilisée dans le domaine de l’innovation et des organisations et a développé une expertise dans trois axes théoriques :

  • Le courant des « routines dynamiques » constitue une production originale et remarquée dans les théories de l’organisation. Le positionnement et le développement au sein de la « grounded theory » (théorie enracinée) ainsi que la théorie de « l’exaptation » (ou sérendipité) sont du même ordre.
  • Un deuxième positionnement théorique fort d’ESIA relève du domaine de l’innovation où les productions d’ESIA s’inscrivent clairement dans les domaines du management stratégique de l’innovation et de la gestion des connaissances. L’expertise acquise en matière de management de la propriété intellectuelle, des compétences organisationnelles, de la gestion des connaissances a été mise au service des projets contribuant à des courants de recherche récents et novateurs portant sur l’innovation ouverte, les modèles d’affaires innovants, les écosystèmes (quelle que soit leur déclinaison).
  • Un troisième positionnement théorique fort d’ESIA concerne les fondements philosophiques autour des notions d’éthique et de justice environnementale et le développement d’approches pragmatistes en organisations.


Au niveau des domaines, la résilience organisationnelle et le leadership dans la sécurité nucléaire sont uniques en France. L’identification des caractéristiques des entrepreneurs dans les technologies digitales, la mesure de l’effet rebond, les inégalités dans la consommation énergétique, le bien être des agriculteurs, les fondements et l’existence de l’intelligence artificielle, la diffusion du biocontrôle comme innovation et pratique organisationnelle dans le domaine agricole pour répondre aux enjeux de transition et d’autonomie, les plateformes numériques, les innovations de services dits de smart cities, les villes durables, etc. illustrent l’insertion des chercheurs dans des thématiques qui répondent aux grands défis de notre société et ont un fort potentiel sur la communauté scientifique.

Membres du projet

Membres permanents : Paul-Emmanuel Anckaert, Lise Arena, Amel Attour, Cécile Ayerbe, Damien Bazin, Adel Ben Youssef, Manuel Boutet, Frédéric Canard, Francesco Castellaneta, Philippe Chéreau, Bruno Cirillo, Rani Dang, Ludovic Dibiaggio, Saverio Favaron, Samy Guesmi, Marine Hadengue, Anthony Hussenot, Valerio Incerti, Daniela Iubatti,  Renata Kaminska, Nathalie Lazaric, Marcos Lima, Edward Lorenz, Francesca Melillo, Lapo Mola, Aura Parmentier, Ivan Pastorelli, Evelyne Rouby, Eve Saint-Germes, Catherine Thomas, Béatrice Toustou, Jean-Sébastien Vayre, Diego Zunino.

Doctorants et post-doctorants : Nadyah Abdel Salam Sarhan, Alexandre Azoulay, Abygael Bianco, Sirine Barbouchi, Sarah Bassite, Kawtar Belahmira, Caroline Boulos, Sibylle Bui, Saveria Cécchi, Thomas Côte, Manon Desjardin, Claire Estagnasié, Natalia Krasnopevtseva, Alizée Lacosta, Giannina Lopez Altamirano, Woodrow Matthews, Ana Pizzutti, Oksana Polova, Nicolas Rougiers, Lavika Sachdeva, Ahmed Taktak, Valentina Teslenko, Serge-Lopez Wamba-Taguimdje, Monica Wiecek.

Membres associés : Fateh Belaid, Séverine Borderon, Hilary Collins, Geneviève Fontaine, Svetlana Klessova, Solène Juteau, Dorota Leszczynska, Sothearath Seang.

Publications du projet